MICHEL BERTHELOT Expositions Poésie Musique et Création Artistique à MELUN- Réseau N-1 MICHEL BERTHELOT Expositions Poésie Musique et Création Artistique à MELUN- Les trains Réseau en N - 1
Accueil




LES TRAINS

Mikado 141R quittant la gare de
            Saint-Amand Montrond Août 2005 Photographie La France vue du
            Train © www.francevuedutrain.net

Mikado 141R quittant la gare de Saint-Amand Montrond Août 2005 © Photographie La France vue du Train et Association de la 141R 840

Le nouveau réseau en N, au 1/160ème

J'ai décidé de changer d'échelle. Je vais donc démonter le réseau en HO et construire un nouveau réseau à l'échelle N. Plus petite, cette échelle, que j'avais esquissée en adolescence, permet d'user de moins d'espace et, paradoxalement, développer un réseau plus important. Du montage actuel, des enseignements ont été tirés. Il en est toujours ainsi. Prioritaiement, aucun aiguillage dans des zones peu accessibles ou lointaines. Ensuite, des tracés longs, avec des rampes et peut-être des hélicoïdales. Ainsi on évite la lassitude, corollaire des ovales trop basiques. Troisièmement, intégrer dés le début le contrôle des commandes: sections avec coupures, aiguillages, éventuellement signalisation. Tout en restant simple. Je n'ai nullement envie d'un pilotage par ordinateur, pas plus de cantonnements trop sophistiqués.

J'ai été tenté par le digital, qui correspond beaucoup mieux à mon idée de l'exploitation d'un réseau. Néanmoins j'avoue avoir été un peu freiné par le coût, qui est loin d'être si relatif que l'on pourrait le penser. Qui plus est, comme je vais continuer aussi l'acquisition de matériels d'occasion, il faudrait les équiper en décodeurs, ce qui n'est pas forcément si évident, à une petite échelle.

En ce qui concerne l'époque, j'avoue pour le moment ne pas être determiné. Je reste peu tenté à faire rouler des matériels modernes, trains à grande vitesse, par exemple. Je préfère les utiliser en réalité. Ma préférence va aux locomotives à vapeur, et aux voitures des années 1930 - 1940. On en voyait encore, des ces matériels, au début des années 50, ce qui élargit un peu la diversité potentielle. Dans cette échelle, il y a beaucoup de matériels allemands. Il est donc probable que le réseau aura cette couleur. Outre Rhin...
Ce qui n'est pas pour me déplaire.

La première locomotive et ses voitures  Un petit circuit d'essai, en voie Kato, sur le bureau   et une courte vidéo

Avec deux voies de stationnement      


Le plateau du futur réseau      

Ce plateau provient directement du réseau en HO, démonté dernièrement. J'ai conservé la longueur et supprimé la branche de droite, laquelle alors accueillait les circuits principaux et le réseau en HOe. Le travail de restructuration n'est pas terminé. En effet, je vais surélever le plateau que l'on voit sur les photos, d'au moins 20 cm, peut-être un peu plus, afin que le regard ne voit pas les petits trains d'avion... Cet aménagement me permettra par ailleurs de créer un vide sous le plateau de roulement, pour passer les circuits. Le tableau de commande va être totalement refait. Je réfléchis aussi à l'hypothèse d'implanter également dans cet espace des voies de garage, mais dans ce cas l'espace réservé aux circuits de commande sera plus restreint, et donc moins facile d'accès. J'ai aussi décidé d'utiliser le concept Kato autant faire que je peux. Pas de soudures sauf obligation. Pas de dominos. La connectique du japonnais me semble opportune, droit dérivée de l'automobile. Alors pourquoi s'en priver? Bien sur, le reste, nos chères petites gares et nos signaux, non moins chers, il faudra bien les raccorder. Mais le concept japonnais me donne quelques pistes... à explorer. La suite de cette aventure se tiendra dans les pages qui suivent... et qui viendront au fil des mois témoigner de l'avancement de ce petit coin de rêve qu'est "le train électrique"... Je crois que j'adore cette échelle du 1/160ème. Même si ce ne sont plus les Jouef de l'enfance! Et puis, Arnold, quand j'étais aux premières lueurs de l'ado, c'était trop cher et je ne pouvais pas me les acheter. Alors, aujourd'hui, c'est un petit clin d'oeil à mes souvenirs d'enfance.
Nous, qui aimons tant les trains, qui admirons nos TGV racés, puissants, coursiers brillants de nos technologies, nous regrettons pourtant, tant et tant nos matériels verts et parfois vibrants d'inox, nos Jacquemin, nos belles 6500, nos 2D2 extraordinaires coursiers de nos vacances à la mer...



Au mois de juin de cette année 2011, un nouveau petit circuit d'essai. En fait, 2 circuits séparés, alimentés chacun par un régulateur, et reliés par une bretelle. Les essais avec les alimentations régulées utilisées antérieurement pour le HO semblent assez concluants. Néanmoins le fonctionnement des petites locomotives anciennes reste parfois un peu hésitant...
On voit à gauche un petit panneau de CP de quelques 20 cm de hauteur. Le plateau définitif se situerait peut-être à ce niveau. Il réserverait ainsi un volume assez conséquent au-dessous, entre l'ancien plateau que l'on voit et le nouveau. La tentation reste d'utiliser aussi ce volume pour un faisceau de garage. Pour le moment je n'ai rien décidé. En effet, la mise en oeuvre et surtout l'exploitation en seront beaucoup plus complexes. Pas de visibilité, obligation d'un système de retour d'occupation. Difficultés à prévoir pour d'inévitables interventions.. En effet, il n'est pas question s'user de tout le volume, de toute la hauteur. Je compte bien sur en réserver au passage des circuits. Il faut un minimum. Je pense que je vais réfléchir et peut-être faire des essais. A défaut de garage ainsi en souterrain, il se fera en... boites! Je n'ai pas envie d'un réseau trop surchargé, avec d'innombrables voies de garage. En conséquence, et au fur et mesure du temps, inévitablement le parc va s'enrichir... Il faudra donc remiser les véhicules en attente de roulement.
C'est en juillet que je pense décider et commencer la construction du plateau définitif. Je m'oriente vers une double voie, qui s'élèvera au niveau (+1) et sera déployée autant que je peux le faire sans trop alourdir le tracé. Elle desservira une gare de passage, avec, je pense, une correspondance vers une voie unique, laquelle peut-être atteindrait le niveau (+2). L'éventualité d'un 3ème circuit me semble à éliminer.
J'ai envie de voir circuler des trains dans un environnement tout de même encore aéré. D'où l'envie de ne pas mettre trop de voies. En surface du moins. En attendant, voici quelques images de ces tracés temporaires, juste pour faire un peu rouler les trains. Parce que c'est quand même ce que l'on aime...




Une courte vidéo de circulation, 131 BR 23 en tête...


Suite